AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Gourme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
rqb
Galop 9
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3789
Age : 39
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Gourme   Lun 26 Juin 2006 - 16:38

Alors voilà, je cherche des renseignements sur cette maladie, sympthomes, traitement, séquelles...
Ma pouliche est touchée par cette maladie et rien n'évolue correctement donc je cherche un peu partout...
Revenir en haut Aller en bas
http://rqb.skyblog.com/
gizmette
Galop 9
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8930
Age : 39
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Gourme   Lun 26 Juin 2006 - 16:59

As tu essayé de rechercher sur Galopin?
Revenir en haut Aller en bas
rqb
Galop 9
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3789
Age : 39
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: Gourme   Lun 26 Juin 2006 - 18:51

Non, c'est quoi Galopin?
Revenir en haut Aller en bas
http://rqb.skyblog.com/
trid
Galop 9
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9832
Age : 46
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Gourme   Lun 26 Juin 2006 - 19:36

c'est un site galopin.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://doudoumouth.skyblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gourme   Lun 26 Juin 2006 - 21:01

c est une inflammation des ganglions qui descend sur les bronches
isolation de l equidé obligatoire ac declaration a la la pref il me semble
evite les terrains de concours car ton cheval peut avoir contaminé un de tes chevaux de concours et la maladie se propage rapidememnt meme si elle n est pas encore declaré chez ton cheval
Revenir en haut Aller en bas
Syawla
Galop 7
avatar

Féminin
Nombre de messages : 447
Age : 30
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Gourme   Lun 26 Juin 2006 - 22:12

Alors nous on vient de l'avoir au centre équestre
Presque tous les chevaux l'ont eu. Mieux vaut qu'ils l'aient jeunes (en général qd ils l'ont eu 1 fois ils ne l'ont plus apres (C comme la varisselle). Normalement ca passe tout seul. Certains chevaux ont juste un rhume et ca passe vite. Pour d'autres c'est plus long: fatigue, perte de poids, nez qui coule, toux et gros ganglions qui finissent par percer comme un abscès (ca fait un trou purulent au niveau de la gorge, c'est assez dégeu...) à ce moment là il vaut mieux donner des antibio pour éviter une infection dûe au trou. mais dans 99 des cas ca passe tout seul. il faut faire confiance à dame nature!!
voila, bon courage
Revenir en haut Aller en bas
jeely
Galop 9
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13682
Age : 43
Localisation : ... et ses environs
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Gourme   Lun 26 Juin 2006 - 22:25

fait attention à gaminou... rique d'e^tre contaminé aussi... hélas...
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Galop 9
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2220
Age : 54
Localisation : thionville
Date d'inscription : 11/08/2005

MessageSujet: Re: Gourme   Mar 27 Juin 2006 - 13:29

je viens de lire vos messages,et je m'inquiète pour la juju de mon amie!le veto lui a fait 3 fois des piquures d antibio,et anti inflammatoire,un peu à l'aveuglette cazr aucun signe,à part fièvre,grosse fatigue et manque d'apetit,et depuis hier elle tousse!
Revenir en haut Aller en bas
jeely
Galop 9
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13682
Age : 43
Localisation : ... et ses environs
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Gourme   Mar 27 Juin 2006 - 13:32

elle lui a fait faire une prise de sang?
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Galop 9
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2220
Age : 54
Localisation : thionville
Date d'inscription : 11/08/2005

MessageSujet: Re: Gourme   Mar 27 Juin 2006 - 13:44

le veto a pas voulu,disant que l'on ne verrai rien!bizzarre!mais antibio à l'aveuglette,et toujours 39 de temperature!
Revenir en haut Aller en bas
jeely
Galop 9
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13682
Age : 43
Localisation : ... et ses environs
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Gourme   Mar 27 Juin 2006 - 13:48

j'ai trouvé ça... très (trop) complet... La gourme du cheval



La gourme du cheval

La gourme, ou angine du cheval, est une infection redoutable et très contagieuse des chevaux et autres équidés qui est causée par une bactérie (Streptococcus equi). Elle se caractérise par une forte inflammation des muqueuses de la tête et de la gorge, accompagnée d’une hypertrophie des ganglions lymphatiques qui, souvent, crèvent et laissent échapper en abondance du pus épais et jaunâtre. La gourme est provoquée par la sous-espèce equi de la bactérie Streptococcus equi (Streptococcus equi (S. equi)), qui est mieux connue sous le nom de streptocoque de la gourme. Cet organisme peut être isolé dans les sécrétions nasales ou les ganglions lymphatiques des animaux malades et facilement identifié en laboratoire par les épreuves de fermentation des glucides (sucres).


Transmission et survie dans l'environnement
La gourme peut atteindre les chevaux de tous âges, mais elle frappe principalement les sujets de moins de 5 ans, et surtout les poulains sevrés ou les chevaux d’un an élevés en groupes. Jusqu’à l’âge de 4 mois, le poulain est habituellement protégé contre la maladie par l’immunité passive qu’il a acquise grâce au colostrum de sa mère. Le streptocoque de la gourme se maintient dans la population chevaline par l’intermédiaire des chevaux porteurs, mais il ne survit pas plus de 6 à 8 semaines dans l’environnement.
Bien qu’il soit peu robuste, l’infection qu’il provoque est extrêmement contagieuse. La maladie se transmet directement ou indirectement entre les sujets porteurs et les animaux sensibles.
La transmission est directe quand il y a contact avec un cheval chez qui la gourme est en incubation ou qui vient de se remettre de cette maladie, ou avec un cheval qui porte la maladie depuis longtemps sans extérioriser de signe clinique.
La transmission et indirecte quand il y a contact avec un milieu contaminé, que ce soit l’écurie (seaux, aliments, murs, portes) ou le pâturage (herbe, clôture, mais les abreuvoirs sont presque toujours en cause), ou avec les mouches(2).


Manifestation clinique de la gourme
Les chevaux sensibles extériorisent l’infection entre le 3e et le 14e jour qui suivent le contact avec le streptocoque(2). Ils manifestent les signes habituels d’un processus infectieux généralisé (abattement, manque d’appétit et fièvre à 39–39,5 °C). Mais, surtout, ils présentent les signes plus caractéristiques de la gourme qui sont le jetage (écoulement nasal, d’abord muqueux, puis très vite grumeleux et purulent), une toux faible et un oedème léger mais douloureux entre les mandibules, et une enflure du ganglion lymphatique sous-maxillaire.
Les chevaux malades se tiennent souvent la tête basse en extension sur l’encolure pour tenter d’atténuer la douleur au niveau de la gorge et des ganglions lymphatiques.
À mesure que la maladie évolue, des abcès se développent dans les ganglions lymphatiques sous-maxillaires et/ou rétropharyngiens (les ganglions de la gorge). Les ganglions lymphatiques durcissent, deviennent très douloureux et peuvent gêner la respiration. Les abcès des ganglions lymphatiques mûrissent et crèvent spontanément (on peut aussi les inciser à la lancette) au bout de 7 à 14 jours, en libérant un pus épais fortement contaminé par S. equi. En général, le cheval se remet rapidement de l’infection après la rupture des ganglions abcédés.
La maladie évolue le plus souvent de la façon classique décrite ci-dessus, mais chez certains chevaux (surtout les sujets âgés) elle est brève et bénigne, sans abcédation des ganglions lymphatiques ou presque. Cela viendrait du fait que ces chevaux possèdent une immunité partielle contre la gourme ou qu’ils ont été infectés par un streptocoque relativement moins virulent.
La forme classique de la gourme est grave et peut aboutir à la mort, parce qu’en général elle ouvre la voie à toutes sortes de complications.

Les complications majeures, souvent mortelles, qui peuvent survenir dans le sillage de la gourme sont les suivantes :

* La gourme généralisée provoque des foyers infectieux dans des organes qui ne sont pas habituellement atteints. Par exemple, des abcès peuvent se développer et crever dans les ganglions lymphatiques pulmonaires et abdominaux, quand l’infection semble résorbée, parfois plusieurs semaines après. Un abcès peut se former dans le cerveau et se rompre, entraînant la mort soudaine de l’animal. Un abcès dans un ganglion rétropharyngien peut laisser écouler du pus dans la gorge, lequel sera inhalé dans les poumons.
* Le purpura hémorragique, une inflammation aiguë à médiation immunitaire, qui se déclare dans les vaisseaux sanguins périphériques dans les 4 semaines qui suivent la gourme, pendant la convalescence de l’animal. Il se manifeste par des pétéchies (nombreux petits points hémorragiques). Ces pétéchies déclenchent un oedème étendu et grave de la tête, des membres et d’autres parties du corps. Le purpura peut aussi être la complication d’une vaccination de routine.

Les complications mineures, non mortelles, incluent :

* La myocardite (inflammation du muscle cardiaque) consécutive à la gourme, qui touche une faible proportion des chevaux atteints.
* L’anasarque (inflammation des tissus sous-cutanés), qui se produit peu fréquemment et qui est causé par la propagation de l’infection aux tissus sous-cutanés de la tête.
* L’hémiplégie pharyngée, qui entraîne la paralysie de certains muscles du larynx et qu’on appelle couramment « cornage ». Elle peut être consécutive à l’abcédation des ganglions lymphatiques cervicaux.
* L’anémie (appauvrissement du sang en globules rouges), qui s’installe pendant la convalescence à cause d’une destruction des globules rouges (hémolyse) à médiation immunitaire.
* L’empyème des poches gutturales (celles-ci sont remplies de pus), qui peut survenir en même temps que la gourme classique, ou immédiatement après pendant la convalescence. Les animaux qui souffrent d’une infection persistante des poches gutturales deviennent des sujets porteurs de la gourme; ils constituent la principale source d’infection qui provoque des poussées de gourme chez les chevaux sensibles qui partagent leur environnement.

En plus des chevaux qui sont des porteurs à long terme à cause de l’infection de leurs poches gutturales, problème sur lequel nous reviendrons plus loin, il y a les chevaux qui relèvent d’une attaque de gourme et qui peuvent excréter le streptocoque dans leurs sécrétions nasales et leur salive pendant un certain temps après l’infection, jusqu’à 6 semaines. Par conséquent, il faut empêcher tout contact entre les chevaux qui ont attrapé la gourme et les équidés sensibles à cette maladie pendant les 6 semaines qui suivent l’infection.

Diagnostic et traitement
Le diagnostic peut être confirmé par la mise en culture du pus prélevé dans le nez, les ganglions lymphatiques abcédés ou la gorge des chevaux manifestant des signes cliniques.

Les vétérinaires sont divisés sur la question de savoir s’il faut administrer des antibiotiques aux animaux atteints de gourme. Beaucoup pensent que l’antibiothérapie empêchera l’animal de s’immuniser contre la gourme et le prédisposera à contracter une infection prolongée ou la gourme généralisée.
Or, l’administration d’un antibiotique au tout début de la maladie donne généralement de bons résultats, sans effets indésirables. L’agent causal est très sensible à la pénicilline G. Lorsque la maladie est à un stade plus avancé, la plupart des vétérinaires ne prescriront pas d’antibiotiques, mais recommanderont de donner à l’animal certaines formes de soins, notamment l’application de compresses chaudes et de cataplasmes pour accélérer la maturation des abcès (que l’on peut alors vider de leur pus). On peut cependant recourir aux antibiotiques si des complications se présentent.



Prévention de la gourme
-Dépistage des sujets porteurs

-Vaccination

On peut vacciner contre la gourme avec un vaccin « vivant » ou avec un vaccin « tué ». Le seul vaccin tué qui soit disponible actuellement au Canada est le StrepguardTM d’Intervet. En général, quand on utilise un vaccin tué, on administre une première série de doses par injection intramusculaire, puis une dose de rappel annuelle. On peut observer des réactions indésirables au point d’injection (douleur prononcée, voire abcès franc). On a même vu des animaux développer du purpura hémorragique après la vaccination. Les vaccins à bactérie tuée ne confèrent pas une protection totale parce qu’ils ne déclenchent pas la production des anticorps nasopharyngiens locaux qui semblent importants pour la protection, mais ils réduisent effectivement la gravité de la maladie clinique si elle se déclare. Un vaccin vivant atténué (PinnacleTM I.N., de Fort Dodge), qui s’administre dans le nez, a été récemment mis sur le marché pour prévenir l’infection par S. equi. Il est administré en deux doses espacées de 1 ou 2 semaines. Cette méthode de vaccination intranasale paraît d’emblée plus attrayante que les injections intramusculaires de vaccin tué parce qu’elle déclenche, au niveau du nez, la production des anticorps nécessaires pour conférer l’immunité protectrice. Comme le streptocoque S. equi utilisé dans le vaccin est vivant quoique atténué (il a perdu de sa virulence), il faut prendre soin de ne pas contaminer les injections qui seraient administrées en même temps au cheval. Chez des chevaux qui avaient reçu d’autres vaccins simultanément, des abcès dus à S. equi se sont formés aux points d’injection, vraisemblablement à cause d’une contamination accidentelle. Il est donc fortement recommandé de ne pas administrer le vaccin intranasal à un moment où l’on pratique d’autres vaccins ou injections — à moins de faire particulièrement attention de ne pas contaminer les points d’injection. D’autres réactions indésirables ont également été signalées. Selon le fabricant, la fréquence de celles-ci est d’environ 5 pour 10 000 doses. Elles incluent le gonflement des ganglions lymphatiques sous-maxillaires et pharyngiens, avec ou sans abcès, le purpura hémorragique, qui peut être grave, et même la gourme généralisée. Comme l’organisme vivant peut persister dans le nez du cheval, les méthodes de lutte contre la gourme qui impliquent le dépistage des sujets porteurs peuvent ne pas fonctionner chez les chevaux immunisés par ce vaccin.

Immunite

La plupart des chevaux qui ont été atteints de la gourme éliminent l’infection assez rapidement (dans les 30 jours qui suivent leur guérison). Environ 75 % des chevaux qui guérissent de la gourme bénéficient ensuite pendant longtemps d’une solide immunité(2). Par contre, certains d’entre eux auront une infection persistante des poches gutturales et pourront rejeter l’organisme causal dans l’environnement avec leurs sécrétions nasales ou leur salive pendant encore plusieurs mois, voire des années. Ces animaux porteurs sains — qui ne montrent pas de signes de la maladie clinique — sont la principale source de l’infection des autres chevaux qui les côtoient.


Lutte contre la gourme

Il faut immédiatement mettre en quarantaine, dans un lieu propre, les animaux atteints cliniquement ou ceux qu’un dépistage a révélé être porteurs et désinfecter quotidiennement les auges, abreuvoirs et tout objet utilisé pour distribuer les aliments. La litière doit être brûlée ou mise à composter sous une bâche de plastique (pour empêcher les mouches de propager la maladie). Il faut récurer à l’eau et au détergent tous les endroits contaminés par les chevaux malades, puis les désinfecter en appliquant de la vapeur et/ou des désinfectants efficaces. Il est indispensable de désinsectiser l’écurie durant une poussée de gourme pour éviter que les mouches propagent la maladie. Dans des conditions optimales, les bactéries semblent pouvoir survivre de 6 à 8 semaines dans l’environnement.
Le streptocoque est facilement tué par la chaleur (60 °C) ou les désinfectants (en particulier la povidone iodée = betadine, la chlorhexidine= biseptine).
On peut décontaminer les pâturages en les laissant reposer pendant 4 semaines, ce délai étant suffisant pour que le streptocoque soit détruit par l’action bactéricide naturelle de la déshydratation et des ultraviolets. Exiger des personnes qui soignent les chevaux qu’elles changent de combinaison et de bottes, quand elles quittent l’aire de quarantaine, et qu’elles se lavent soigneusement les bras et les mains avec un savon à base de chlorhexidine.


]
Revenir en haut Aller en bas
jeely
Galop 9
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13682
Age : 43
Localisation : ... et ses environs
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Gourme   Mar 27 Juin 2006 - 13:50

Mary a écrit:
le veto a pas voulu,disant que l'on ne verrai rien!bizzarre!mais antibio à l'aveuglette,et toujours 39 de temperature!
:suspect:
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Galop 9
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2220
Age : 54
Localisation : thionville
Date d'inscription : 11/08/2005

MessageSujet: Re: Gourme   Mar 27 Juin 2006 - 13:54

suis bien d'accord avec toi,pas bien compris,c'etait dimanche soir,voulait peut être pas se fouler!mais je lui ai conseillé d'en faire une par 1 autre veto!
j'espere que c'est pas la gourme,car elle mettait la tçete basse!
Revenir en haut Aller en bas
jeely
Galop 9
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13682
Age : 43
Localisation : ... et ses environs
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Gourme   Mar 27 Juin 2006 - 14:10

ben là tout de suite, à la façon dont tu la décris et ce que j'ai trouvé sur le net... ça y ressemble en tout cas!


Dernière édition par le Mar 27 Juin 2006 - 14:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nadou
Galop 9
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5532
Age : 36
Date d'inscription : 19/11/2004

MessageSujet: Re: Gourme   Mar 27 Juin 2006 - 14:11

Mary a écrit:
suis bien d'accord avec toi,pas bien compris,c'etait dimanche soir,voulait peut être pas se fouler!mais je lui ai conseillé d'en faire une par 1 autre veto!
j'espere que c'est pas la gourme,car elle mettait la tçete basse!

pitié me dis pas que c'est celui d'Amnéville...

trouve un autre véto qui fera les analyses... moi à Montigny il est no soucy pour ça... sauteur jaune
Revenir en haut Aller en bas
http://russiangirl57.skyrock.com
Mary
Galop 9
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2220
Age : 54
Localisation : thionville
Date d'inscription : 11/08/2005

MessageSujet: Re: Gourme   Mar 27 Juin 2006 - 15:30

non c'est un veto lulu,bon veto normalement!
je passe au club tout à l'heure ,j'en saurai plus!
Revenir en haut Aller en bas
Kenzo
Galop 8
avatar

Féminin
Nombre de messages : 543
Age : 41
Localisation : Illange
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Gourme   Mar 27 Juin 2006 - 16:33

Mary a écrit:
je viens de lire vos messages,et je m'inquiète pour la juju de mon amie!le veto lui a fait 3 fois des piquures d antibio,et anti inflammatoire,un peu à l'aveuglette cazr aucun signe,à part fièvre,grosse fatigue et manque d'apetit,et depuis hier elle tousse!

Pourvu que ce ne soit pas ça car mon cheval est juste à côté de cette Juju !!!!
Revenir en haut Aller en bas
rqb
Galop 9
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3789
Age : 39
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: Gourme   Mar 27 Juin 2006 - 22:15

Et bien voilà, la jument est au parc avec une autre qui est au repos pour l'année, les deux juments sont assez loin de chez moi donc pas de risque de contamination pour Gaminou.
En ce qui concerne les sympthomes de ma pouliche, et bien je l'ai entendu tousser puis j'ai vu que son nez coulais, donc j'ai appeller le véto, il est venu, l'a regarder et m'a dit que c'était la gourme.
J'ai demander ce qu'il fallait faire, il m'a dit de ne rien faire, de laisser et que cela passerai tout seul... J'suis un peu septique car RQB n'a jamais eu trop de chance pour l'instant, mais j'écoute mon véto...
Au bout de quelques jours, plus de toux, plus de nez qui coule, donc je me dit que c'est guerrit.
La semaine dernière (1 semaine après avoir appeller le véto) elle a d'énormes ganglions, je rappelle le véto, il me dit de ne pas m'en faire, ils vont percer tous seuls... Toujours septique (ben oui, j'y tiens à ma pouliche alors je m'inquiète beaucoup pour elle...) mais je laisse faire.
Au bout de 3 jours ma pouliche a des yeux tous gonflés, mais vraiment gonflés et les 2. Là je m'inquiète vraiment, donc je rappelle le véto, il dit de laisser passer mais moi j'insiste pour qu'il me donne des antibio car vraiment la pouliche est pas en forme et comme j'aime pas la voir comme ça, il faut faire quelque chose, donc le véto me dit que je peux lui donner des antibios pour l'aider un peu.
Donc lundi matin, direction le cabinet, je vais chercher des antibios j'ai commencer le traitement lundi soir.
Ce soir la pouliche à l'air d'aller un peu mieux, elle parait moins triste, les yeux sont pas mal dégonflés mais ce qui m'inquiète maintenant c'est que les ganglions ont diminués sans avoir percés... Où est donc parti tous le pu qu'il y avait dedans ???
Revenir en haut Aller en bas
http://rqb.skyblog.com/
azcka
Galop 9
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1282
Age : 29
Localisation : Metz
Date d'inscription : 14/08/2005

MessageSujet: Re: Gourme   Mar 27 Juin 2006 - 23:00

pape pape pour qu'elle se rétablisse vite, ca doit vraiment aps être cool pour elle !

Le pu ne peut aps se résorber tt seul ?
Revenir en haut Aller en bas
rqb
Galop 9
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3789
Age : 39
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: Gourme   Mar 27 Juin 2006 - 23:10

Merci Azcka.
Le pu, je ne sais pas si ça se résorbe, j'espère seulement que l'abcés n'a pas percé à l'intérieur...
Revenir en haut Aller en bas
http://rqb.skyblog.com/
gizmette
Galop 9
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8930
Age : 39
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Gourme   Mer 28 Juin 2006 - 8:46

Est-ce que la anti biotiques n'auraient pas "nettoyé" l'infection?
Revenir en haut Aller en bas
azcka
Galop 9
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1282
Age : 29
Localisation : Metz
Date d'inscription : 14/08/2005

MessageSujet: Re: Gourme   Mer 28 Juin 2006 - 11:11

c'est possible que ca perce à l'intérieur ? Je trouverai ca bizarre au contraire le corps voudrait le rejeter à l'extérieur non ? M'enfin chui pas véto.... les antibio ont sûrement dû nettoyer cme dit Gizmette ...
Revenir en haut Aller en bas
jeely
Galop 9
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13682
Age : 43
Localisation : ... et ses environs
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Gourme   Mer 28 Juin 2006 - 21:38

ben ...non c'est pas logique qu'ils sepercent vers l'interieur. l'antibio a peut-etre permis de les faire désenflammer...
Revenir en haut Aller en bas
rqb
Galop 9
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3789
Age : 39
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: Gourme   Mer 28 Juin 2006 - 22:46

Bon ben pour l'instant tout va en s'améliorant, donc on va continuer le traitement et voir comment tout évolue...
Revenir en haut Aller en bas
http://rqb.skyblog.com/
azcka
Galop 9
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1282
Age : 29
Localisation : Metz
Date d'inscription : 14/08/2005

MessageSujet: Re: Gourme   Jeu 29 Juin 2006 - 11:10

nickel tt ça ok
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gourme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gourme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Unity à la gourme
» La gourme
» la gourme qu'es que c
» ALERTE gourme
» Gourme attention

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Chevaux et Cavaliers :: Santé du cheval et du cavalier-
Sauter vers: